Qui n’a jamais goûté, au moins une fois dans sa vie, aux célèbres bâtons de réglisse ? Rares sont ceux qui n’en apprécient pas le goût. Et si ces friandises s’arrachent toujours chez les confiseurs, il se trouve qu’elles possèdent des vertus que vous ne soupçonnez peut-être pas. Je vous propose de déterrer les secrets de cette fameuse racine qui fait le bonheur des friands de bonbons.

La réglisse, une plante aux racines aromatiques

La réglisse (au féminin) est une plante qui se complaît dans de nombreux pays. Il faut toutefois que le sol soit riche et humide et il est important que le climat soit chaud pour que la réglisse puisse s’épanouir correctement. Du coup, on la retrouve principalement en zone méditerranéenne, dans le sud des USA et en Asie du sud-ouest.

La réglisse appartient à la famille des légumineuses. A mesure qu’elle pousse, elle s’apparente à un buisson dont la hauteur atteint parfois 1 mètre. Les feuilles se reconnaissent à leurs folioles oblongues qui se comptent par dizaine. Quant aux fleurs qui vont du bleu au mauve, elles se présentent en grappes. Ces indications vont vous servir à reconnaître la réglisse pour mieux en déterrer les racines.

racine reglisse bonbon

La réglisse est une racine aux nombreux bienfaits.

La réglisse est une racine aux nombreux bienfaits.

C’est en effet la racine qui est exploitée dans l’univers médicinal ou en confiserie. Elle dégage un arôme très subtil et qui n’a rien à avoir avec celui des autres herbacés. Patientez encore un peu, vous découvrirez bientôt les particularités de la réglisse dans ses domaines d’utilisation.

Les vertus de la réglisse

Plusieurs recherches ont été menées sur cette réglisse qui nous séduit depuis notre enfance. Heureusement pour les gourmands, il s’avère que c’est une alliée très efficace pour combattre la plupart des maux quotidiens.

Les scientifiques sont unanimes : la réglisse permet de traiter naturellement les troubles digestifs. Elle calme principalement les douleurs abdominales et apaise les brûlures d’estomac. En outre, les personnes qui en consomment régulièrement ont des sécrétions stomacales moins acides. Et comme c’est un puissant antioxydant, la réglisse protège l’estomac contre certaines bactéries, réduisant les risques d’ulcères.

Toujours sur la base d’essais cliniques, il est confirmé que la réglisse agit positivement sur les aphtes. Ces lésions buccales tellement désagréables et douloureuses sont progressivement apaisées. Leur disparition se fait ensuite à un rythme accéléré.

Les vertus de la réglisse sur la peau sont non-négligeables. Dans le cas des eczémas, psoriasis et dermatites, l’application d’une crème à base de cette plante permet d’atténuer les rougeurs et à calmer les démangeaisons.

Certaines études ont par ailleurs démontré que la réglisse possède des qualités étonnantes pour traiter les troubles respiratoires. On parle des inflammations de type laryngite, bronchite… La réglisse agit alors comme un anti-inflammatoire et stimule l’immunité naturelle. Ce qui permet de combattre les infections à leur source – rhume, entre autres – pour qu’elles entraînent pas ces inflammations.

Ce n’est pas fini. Les femmes souffrant des syndromes prémenstruels sont particulièrement gâtées. La glycyrrhizine contenue dans la réglisse équilibre les hormones – moins d’œstrogène et plus de progestérone -, réduisant les troubles liés au cycle menstruel.

Ingérée sous forme solide ou en sirop, la réglisse est un laxatif, un expectorant, un anti-inflammatoire et un protecteur pour le foie. Son efficacité sur les inflammations articulaires et oculaires est principalement optimisée lorsque les racines sont consommées en tisane. Quand on dit qu’elle est laxative, c’est qu’elle combat la constipation. Cela ne signifie pas qu’elle occasionne des diarrhées pour autant. Ses principes actifs sont également précieux pour stopper la propagation des virus responsables de l’hépatite A.

Utilisée sous forme de pommade, la réglisse calme les brûlures et démangeaisons en plus d’accélérer la cicatrisation.

En résumé, les indications thérapeutiques courantes sont les suivantes :

– Troubles du système digestif (gastrite chronique, ulcères d’estomac, etc.)
– Maladies cutanées (psoriasis, eczéma…)
– Rhume, toux et troubles respiratoires
– Douleurs articulaires (rhumatisme)
– Hépatites A et C
– Insuffisances surrénales
– Prévention des maladies cardiovasculaires
– Intoxications alimentaires
– Stimulation du système immunitaire.

Il faut tout de même savoir que si la réglisse possède de nombreuses propriétés bienfaisantes, une consommation excessive peut entraîner des effets indésirables. Vous risqueriez de ressentir des maux de tête, sombrer dans un état léthargique ou être sujet à une hypertension artérielle. Notez qu’on parle d’excès lorsque les 50g/jour sont dépassés et lorsque la cure se poursuit au-delà de 5 semaines.

La réglisse, on l’adore aussi en bonbons

rouleau-reglisse bonbon

Les fameux rouleaux de réglisse !

On ne va tout de même pas se quitter sans avoir parlé du réglisse (au masculin cette fois), désignant ces sucreries inimitables ! Sur nicebonbon.com, vous le trouverez principalement en forme de bâton ou de « bois », plus exactement. Les petits étuis et les grandes bottes sont tout aussi alléchants. Tout dépend donc de vos préférences.

4 bâtons de savoureux bonbons à la réglisse contenus dans un étui équivalent à environ 22 grammes. Prenez plaisir à les déguster sans vous ruiner la santé et sans risque d’effet indésirable. Si jamais vous n’avez rien pour sucrer vos boissons, trempez-y un bâtonnet (ou plus selon la quantité et le goût désiré). Comme quoi, il faut toujours avoir un peu de réglisse dans sa cuisine !

Il existe bien d’autres formes mais les confiseurs de SIC tiennent tellement aux traditions qu’ils ont préféré garder un aspect rappelant la réglisse.

Et si vous cultiviez la réglisse ?

Commencez par déterminer le type de sol dont vous disposez. En fait, la réglisse s’épanouit mieux dans les sols argileux, sableux, calcaires et les terreaux. En se développant, les racines peuvent atteindre 1 mètre donc prévoyez un espace suffisant. Si vous avez un jardin, plantez votre réglisse directement dans la terre. Sinon, prévoyez un bac ou une jardinière. Limitez-vous à 1 plant par mètre carré afin de permettre une croissance optimale de votre réglisse. Par ailleurs, vous avez le choix entre la planter dans un coin ensoleillé toute la journée ou une partie de la journée.

Côté entretien, il n’y aura pas grand-chose à faire. Il suffira de vérifier l’état du sol pour savoir si votre plante a besoin d’eau (n’attendez pas que le sol soit sec). La réglisse résiste très bien au gel.

L’idéal sera de planter votre réglisse en mars, octobre ou novembre. La floraison se fait entre juin et septembre pour une récolte à réaliser en octobre. Une fois que vous aurez pris quelques racines, pensez à les réduire en poudre pour donner plus de saveur aux recettes basiques comme la boisson coco. Il y a aussi la possibilité de vous en servir pour remplacer le sucre de canne.

Il y en a qui disent que la réglisse est un aphrodisiaque naturel pour les femmes. Quelques racines infusées dans de l’eau bouillante ou de la poudre intégrée aux plats classiques suffisent.

Vous voyez, il y a donc de multiples raisons de craquer pour la réglisse, particulièrement sous formes de bâtons ou en bonbons. Alors ne vous privez pas !