Chaque année, on attend l’été avec tellement d’impatience parce que c’est la saison parfaite pour se dorer au soleil. Malgré tous ses bienfaits, le soleil peut aussi se révéler dangereux pour la peau. Il faut donc prévoir des solutions pour anticiper les coups de soleil et/ou, si le mal est fait, les apaiser. Les huiles essentielles sont justement des alliées contre les brulures et autres désagréments causés par une exposition intensive. Alors quelles huiles essentielles pour soigner les coups de soleil ?

Tout savoir sur les coups de soleil

Source naturelle de vitamine D, le soleil est tout simplement indispensable à notre santé et à notre bien-être. Il ne faut pourtant pas abuser de ses rayons, l’excès de soleil étant l’ennemi de notre peau.

On parle de coup de soleil lorsque la peau subit une brûlure pouvant être bénigne ou plus sévère, causée par les UVB. On parle également d’érythème solaire. Les jeunes enfants et les personnes ayant une peau pâle et/ou des cheveux naturellement roux sont généralement plus vulnérables.

  1. Les coups de soleil de niveau 1 se manifestent principalement par des rougeurs qui apparaissent entre 6 et 24 heures après l’exposition. Dans certains cas, des démangeaisons accompagnent les rougeurs qui disparaissent généralement au bout de quelques jours. Il est également possible que la peau pèle.
  2. Les érythèmes solaires de niveau 2 s’accompagnent de cloques remplies de liquide et dont les contours sont rouges. Ils sont particulièrement douloureux. Leur apparition peut être immédiate ou prendre quelques heures après l’exposition. Il faut généralement entre 10 et 15 jours pour que la cicatrisation soit complète.
  3. Le niveau 3 est atteint lorsque les brulures sont beaucoup plus intenses. Les cloques sont toujours présentes mais elles sont moins douloureuses car les terminaisons nerveuses sont détruites. Il peut s’écouler une moyenne de 4 semaines pour que la peau guérisse.

Quelles sont les conséquences d’un coup de soleil ?

Il faut comprendre que les coups de soleil ne sont pas seulement douloureux et inconfortables. La rougeur de la peau est par exemple due à la dilatation des vaisseaux sanguins. Les douleurs sont quant à elles provoquées par la dégradation des fibres musculaires. Lorsque les cloques apparaissent, cela signifie que les vaisseaux sanguins sont détruits. Des œdèmes peuvent aussi se former à cause de l’accumulation de liquide sous la peau. A court terme, des cas de fièvre et des maux de tête peuvent se manifester. On parle alors d’insolation.

Les érythèmes solaires doivent être évités au maximum ou traités rapidement. Les conséquences à long terme sont en effet sérieuses. En plus d’accélérer le vieillissement des cellules de la peau, les brulures répétitives peuvent entraîner une allergie au soleil, voire un cancer de la peau.

Pourquoi choisir les huiles essentielles pour soulager les coups de soleil ?

Les solutions classiques font généralement appel à des composants chimiques, qu’il s’agisse de crèmes solaires, de sprays, de lotions ou de produits médicamenteux. Des précautions s’imposent donc afin d’éviter les interactions et les effets secondaires. C’est sans oublier que ces options peuvent entraîner une forme de dépendance, notamment dans le cas des érythèmes répétitifs.

Les huiles essentielles se présentent comme des solutions naturelles et sans effet indésirable. Elles sont nombreuses à posséder des vertus hydratantes, apaisantes et cicatrisantes, ce qui vous permet de prendre soin de votre peau en douceur.

Quelles les huiles essentielles pour les coups de soleil ?

 

Prévenir les coups de soleil avec l’huile végétale d’avocat

  • L’avocat est naturellement riche en acides gras mono-insaturés. Appliquée en massage, l’huile essentielle constitue une couche protectrice qui réduit l’absorption des rayons UV.

Les bienfaits de l’huile essentielle de lavande aspic sur les coups de soleil

  • Cette huile essentielle contient des molécules de linalol qui lui confèrent des propriétés anesthésiantes et infectieuses en plus d’agir comme un anti-inflammatoire naturel. La lavande aspic est également efficace pour accélérer la cicatrisation.

L’huile essentielle de Hélichryse : contre les brulures solaires

  • L’hélichryse a déjà prouvé son efficacité contre les hématomes mais aussi contre les démangeaisons et les brulures. Elle possède en effet des vertus anti-inflammatoires et cicatrisantes. Ajoutez à cela que l’Huile Essentielle d’hélichryse accélère la décongestion.
huile essentielle helicryse

Fleurs de Hélicryse en huile essentielle contre les coups de soleil

L’huile essentielle de géranium pour régénérer la peau

  • Le géranium rosat possède des propriétés antalgiques. Son utilisation permet ainsi de soulager rapidement la douleur causée par les coups de soleil. Cette huile essentielle va également booster le processus de guérison en contribuant à la régénération des cellules cutanées et donc à la cicatrisation.

Le gel d’Aloé Véra pour hydrater les tissus cutanés

  • L’aloe vera fait indéniablement partie des plantes les plus utilisées dans le domaine cosmétique. C’est parce que son gel permet d’hydrater la peau en profondeur. Il soulage également les douleurs éprouvées et active la régénération de la peau endommagée par le soleil.

Le beurre de karité : apaise et hydrate les rougeurs dues au soleil

  • Le beurre de karité n’est pas une solution de prévention mais un produit naturel qui contribue à l’hydratation des tissus cutanés soumis aux brûlures du soleil. Il possède des propriétés apaisantes en plus de contribuer à la réparation de la peau. Il peut également être utilisé contre les gerçures de l’hiver.

Conseil d’utilisation des huiles essentielles pour les coups de soleil

Les huiles essentielles s’appliquent par massages doux. Il est indispensable de les diluer dans une huile végétale neutre, l’utilisation pure n’étant pas adaptée. Une très faible dose sur une courte période suffit généralement à produire des effets concrets.

Bien qu’il s’agisse de produits naturels, les huiles essentielles ne conviennent pas aux femmes enceintes et allaitantes souffrant d’érythèmes solaires. Elles sont également déconseillées aux enfants de moins de 7 ans.