Après des débuts timides, le label MSC est devenu une certification incontournable pour garantir la fiabilité et les techniques de pêche durable utilisées. Le dispositif a atteint ses limites pour pouvoir encadrer ce secteur au mieux et doit être révisé, selon le WWF.

Qu’est-ce que le label MSC ?

La norme MSC est un label alimentaire qui porte sur la pêcherie. Elle est établie et appliquée par l’organisation environnementale Marine Stewardship Council (MSC). Cette dernière existe depuis 1997.

Ce label a été pensé pour structurer l’exploitation halieutique mondiale afin de lutter contre la surpêche. Il est élaboré en collaboration avec des scientifiques spécialisés dans le milieu marin. Il encadre la pêche sauvage pour garantir une gestion durable des réserves de poissons et la préservation de l’environnement marin. Il impose aux pêcheries un cahier des charges strictes qui permet d’assurer la traçabilité des poissons sur l’ensemble de la chaîne de production. Le label MSC définit entre autres le quota maximum pour chaque exploitant et les techniques de pêches respectueuses de l’environnement.

Quel est le positionnement du label MSC aujourd’hui ?

Il faut savoir que 90% des réserves de poissons mondiales sont encore surexploitées de nos jours. Le Label MSC vise notamment à limiter au maximum les impacts écologiques de l’industrie de la pêche. Il s’applique aux pêcheries sauvages de poissons et de fruits de mer. Aujourd’hui, le MSC est l’unique certification prévue pour attester de l’origine et de la fiabilité du poisson issu de la production durable que vous consommez.

Le nombre de pêcheries souhaitant bénéficier du label MSC continue d’augmenter. Ce certificat leur permet de se positionner sur un marché qualitatif. Il permet de cibler des consommateurs privilégiant une alimentation bio et éco-responsable. Pour le WWF, il s’agit du label le plus strict pour encadrer une pêche responsable. Il présente néanmoins certains points faibles notables pour accompagner la croissance des pêcheries certifiées durables.

Comment WWF met tout en œuvre pour améliorer au mieux le label MSC actuel ?

Le WWF a indiqué au MSC que les dispositions liées à la certification encadrant la pêcherie présente des lacunes pour être véritablement efficaces. L’organisation a d’ailleurs affirmé son avis concernant le label publiquement. Elle soutient ses critiques en tenant compte de l’évolution de l’industrie de la pêche depuis la mise en place du label.

Elle précise que son objectif dans le processus destiné à améliorer le label est de défendre au mieux les intérêts de l’environnement. En ce sens, le WWF a à cœur d’agir pour rectifier les problématiques actuelles qui portent sur le certificat. Il encourage vivement le MSC à adapter son cahier des charges aux besoins de la pêcherie, de manière à maintenir la qualité de la certification actuelle.

Bref, le label MSC se veut être un dispositif de référence dans le domaine de la pêche durable. Le WWF recommande activement d’adapter les procédés de la certification à l’industrie de la pêche actuelle pour faire face à la croissance du secteur.