Avec le retour des beaux jours on a une furieuse envie de ranger et nettoyer. Alors avec enthousiasme et vigueur lançons nous dans la bataille. Voici quelques produits indispensables pour mener cette tâche à bien.

Le grand ménage de printemps, pourquoi est-il indispensable ?

La tradition du grand ménage de printemps est ancienne. Il s’agit d’un grand nettoyage rituel, un rite de purification pratiqué au moment du renouveau de la nature, au printemps.
C’est une période propice au nettoyage. On balaie les miasmes de l’hiver, on aère pour faire entrer l’air frais et neuf.

On remise dans le haut des placards les gros vêtements, on frotte, on astique pour tout faire reluire. On rend la maison nette pour accueillir les fruits du renouveau et dans le même temps on se secoue de la torpeur de l’hiver. Donc oui, pour toutes ces raisons et bien d’autres encore, le grand ménage de printemps est indispensable.
Mais il ne s’agit pas de se lancer dans l’aventure au hasard, un brin de méthode et des produits adaptés s’imposent. Munissez-vous de grands sacs poubelles, de savon noir, d’eau de javel, d’éponges, de torchons, de serpillières, de produit à vitre, d’huile de coude et de bonne humeur, et c’est parti.

Des sacs poubelles 100 litres

Avant de se lancer dans le grand nettoyage il va falloir ranger, trier, faire de la place. L’objet indispensable pour ce genre de tâche : le sac poubelle, et des grands !!

Le sac poubelle, inventé par les canadiens dans les années 50, a remplacé les lourdes et bruyantes poubelles en métal utilisées autrefois. En matière plastique, il présente l’avantage d’être résistant, souple et étanche. Il est donc parfait pour stocker les déchets de quelque nature qu’ils soient.
Munissez-vous d’un rouleau de ces ustensiles si pratiques et faites le tour du lieu à nettoyer pour éliminer tous ce qui c’est accumulé et qui ne sert à rien.

sac poubelle 100 litres

De plus, la résistance de ces sacs et leur étanchéité peut vous servir pour remiser certaines choses que vous ne voulez pas jeter mais simplement ranger proprement et bien à l’abri.

Si vous en avez besoin, voici une super adresse pour acheter des sacs poubelle 100 litres : https://www.monrevendeur.fr/62-sacs-poubelle-100-a-160-litres-

Du savon noir

Une fois le terrain déblayé, on peut attaquer le grand ménage. Un produit ancestral et 100% naturel peut être utilisé dans toute la maison : le savon noir. Attention néanmoins de ne pas confondre les deux sortes de savon noir qui existent, le cosmétique et le ménager.

Il va de soi que nous utiliserons ici le savon noir ménager ! Celui-ci, plus concentré est fabriqué avec des produits naturels et biodégradables. Composé d’huile de lin ou d’olive et d’hydroxyde de potassium il est naturellement super dégraissant, écologique et économique.
Le savon noir est LE produit miracle à avoir chez soi. Il permet d’entretenir les sanitaires, lavabos et bacs à douche, mais aussi toilettes et éviers. Il est parfait pour dégraisser les plaques de cuisson et les fours, même les plus encrassés. Vous pouvez laver les sols et surfaces carrelées avec si vous le dilué. Vous pouvez même vous en servir comme liquide vaisselle, voir lessive pour du linge fortement tâché ou les textiles les plus délicats, il est hypoallergénique.
Donc si vous avez un produit ménager à acheter, c’est lui qu’il vous faut : le savon noir.

De la javel

Autre produit phare dans l’entretien ménagé, l’eau de Javel.
Utilisée depuis des siècles elle a pris le nom d’un ancien village aujourd’hui englobé dans le XVème arrondissement de Paris, le village de Javel. Il s’agit d’une solution chimique à base de potasse et de chlore, désinfectante et blanchissante. Majoritairement utilisée depuis plusieurs siècles dans la sphère privée, industrielle, collective voir sanitaire, l’eau de Javel possède de nombreuses propriétés.

Grâce à un spectre microbien très large, elle est à la fois désinfectante, bactéricide et fongicide. De plus elle possède des vertus décolorantes que l’on va pouvoir utiliser dans l’entretien du linge pour blanchir et détacher avec une efficacité particulière sur le vin, le café et le sang.
Mais il ne faut pas oublier que l’eau de Javel est un produit toxique et corrosif, pouvant provoquer des brûlures sur la peau ou des réactions respiratoires. Ces inconvénients en font un produit aujourd’hui controversé d’autant qu’il est aussi néfaste pour l’environnement. Enfin, il ne faut pas oublier que l’eau de Javel, ne possédant pas de tensio-actifs, elle n’est donc pas un produit nettoyant. Il vaut donc mieux l’utiliser avec modération.

Une éponge abrasive

Après avoir réuni les produits nécessaires au nettoyage, il faut regrouper les outils.
Commençons par les éponges ! D’origine animale ou végétale, l’éponge est utilisée depuis l’antiquité pour ses hauts pouvoirs absorbants. C’est au XXème siècle qu’on se lancera dans la fabrication d’éponges d’abord artificielles, à base de cellulose de bois, puis synthétiques à base de produits pétrochimiques et donc non biodégradables.

Il existe de très nombreuses variétés d’éponge, et comme pour tous outils, il faut avoir la bonne éponge pour la bonne utilisation. Vous avez des éponges douces pour les surfaces fragiles; des éponges grattantes pour récurer les endroits où la crasse s’est accrochée ; des éponges double faces, avec un côté absorbant et un côté abrasif ; des éponges métalliques pour un usage ultra abrasif.
A vous de choisir l’outil le plus adapté à vos besoins !

Des torchons propres

 

Autre outil de base de tout bon nettoyage, le torchon. En fait, le torchon est un morceau de tissu en coton réservé à l’essuyage de la vaisselle. A ne pas confondre avec le chiffon qui lui est un bout de tissu servant à nettoyer quelque chose de sale.

Le torchon est un objet plus « précieux ». Autrefois il faisait même parti du trousseau des jeunes mariées et les jeunes filles le brodaient à leurs initiales.
Quoi qu’il en soit, le torchon fait partie intégrante de la panoplie nécessaire à tout bon grand ménage de printemps, mais n’oubliez pas de lui associer son camarade le chiffon.

Du produit à vitre

Au printemps, les jours rallongent et le soleil est de plus en plus présent. On a donc envie de nettoyer les vitres pour laisser entrer cette lumière renaissante au maximum.
Il convient donc de vous munir de produit à vitre. Ceux-ci sont nombreux, à vous de choisir celui qui vous correspond le mieux. Il en existe un choix multiples dans le commerce, souvent à base d’alcool et de solvants divers. Vendus sous forme de sprays ils restent mauvais pour l’environnement et les voies respiratoires. Sinon, de nombreux produits naturels font des miracles pour obtenir des vitres impeccables : vinaigre blanc, savon noir, savon de Marseille, blanc de Meudon… Vous avez l’embarras du choix !

Une serpillière

Enfin, il faudra s’occuper des sols pour clôturer notre ménage de printemps. Pour ça il va falloir vous munir d’une serpillière.

Là aussi vous avez l’embarras du choix et de la matière. A l’origine morceau de tissu aux pouvoirs absorbants permettant de frotter en douceur avec un produit nettoyant les sols durs, la serpillière s’est beaucoup diversifiée. Vous trouvez toujours à la base le morceau de tissu, mais différentes textures et outils d’utilisation existent : tissu gaufré de nos grands-mères, serpillière bouclettes ou microfibres, tissu éponge à accrocher sur un balai brosse ou sur un balai plat, franges de fibres textiles accrochées à un manche et appelées serpillière espagnole… A vous de choisir selon vos habitudes et traditions.

Muni de tous ces outils et produits, vous voilà parés pour mener à bien un parfait grand ménage de printemps.