Sensibilisés au défi de la lutte contre le réchauffement climatique, mais également soucieux de réduire leurs factures énergétiques, de plus en plus de français se tournent vers l’immobilier écologique.


Qu’est-ce que l’immobilier écologique ?

L’immobilier écologique se définit comme un projet immobilier à la confluence de quatre préoccupations principales. Comme son nom l’indique, la première préoccupation est écologique et il s’agit de réduire au maximum l’impact environnemental de l’habitat. Les deux préoccupations suivantes ont trait au confort d’habitation et à la recherche architecturale. L’idée étant de garantir qu’un habitat écologique aura les mêmes qualités architecturales et les mêmes garanties de confort qu’une maison classique. Enfin, pour que l’immobilier écologique soit accessible au plus grand nombre, la quatrième préoccupation est financière. Il s’agit que ce type d’habitat soit à la portée de toutes les bourses et que l’écart de prix avec l’immobilier traditionnel ne soit pas trop grand.

L’immobilier écologique séduit de plus en plus

Depuis quelques années, les professionnels du secteur constatent un engouement pour l‘immobilier écologique. Ce sont entre 7000 et 9000 maisons écologiques qui sortent de terre chaque année en France. Si ce type de logement reste légèrement plus cher à construire qu’un logement classique, les pouvoirs publics participent de cet engouement en encouragent le plus grand nombre à y recourir via des incitations fiscales.